Brigitte Koch : une vision personnelle de la vie

 

La peinture de Brigitte lui ressemble, dans ses orages comme dans ses tendresses. Elle balaye les étoiles de ses émotions. C'est une peinture intuitive basée sur son vécu, ses instants privilégiés, ses rencontres, son ressenti des choses de la vie.

C'est une peinture ou l'émotion prime sur l'académisme formel. Sa démarche se situe à mi-chemin entre « L’Art singulier» et « L’Expressionnisme allemand» ou la force de la couleur domine.

A l'évidence, il est important et se laisser guider, surprendre par la cohérence de cette peinture : on imagine, on croit reconnaître une forme qui nous amène à une autre.

On avance le long d'une ligne, on s'oublie dans le graphisme prononcé mais on se retrouve saisi par la vitalité de la couleur.

Brigitte s'attaque à la vie comme on gravit une montagne, et pour le dire, elle fait appel à la couleur forte, souvent cernée de gris. Les représentations de griffures dans ses toiles sont comme les stigmates que nous laisse la vie, les quadrillages ou les courbes, comme dans l'organisation de celle-ci; les coulures comme des maquillages du temps qui passe.

C'est sûrement là, que Brigitte trouve sa route, on peut le voir aussi dans son avancée vers l'abstraction, une mise à distance de l'anecdote.

Elle s'efface au profit du foisonnement chromatique.

Comme si la matière colorée voulait vivre seule, sans l'appui de structures légiférées.

Brigitte est une artiste qui secoue les chemins battus, vous vous en rendrez compte à travers le cheminement de cette exposition.